Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Syndicat Intercommunal d'Assainissement de la Région de l'Hautil

Menu principal

AccueilLe contrat de bassin > ObjectifsQualité biologique

Qualité biologique

 

La qualité biologique de la Seine est considérée comme étant « moyenne ».

Relevant de l’hydrobiologie, elle peut être évaluée à partir de plusieurs indices : l’indice poisson rivière (IPR), l’indice biologique global adapté aux grands cours d’eau (IBGA) qui qualifie les macro invertébrés, l’indice biologique diatomées (IBD).

Tout est lié : la qualité biologique est sensible à la qualité physico-chimique et chimique de l’eau.

Un peuplement de poissons relativement diversifié

Brèmes, gardons, hotus… 14 espèces de poissons ont été recensées entre 2000 et 2007. Quelques individus d’espèces sensibles ont été également inventoriés : barbeau, vandoise, anguille (espèce migratrice). Quant à la population de carnassiers (sandre, brochet…), elle est quasi absente.

Un certain nombre d’actions ont été entreprises pour améliorer la qualité biologique de la Seine et des étangs dans le cadre du contrat de bassin :

  • renaturation et entretien des berges
  • création de hauts fonds et de zones de fraies
  • préservation et valorisation des zones non urbanisées.